Naissance du premier réseau de femmes entrepreneurs dans le Sénonais

Publié le 13 mars 2015

Suite à l'inauguration de l'Antenne de Sens de notre association, Créez Comme Elles, l'Yonne Républicain a publié un bel article.....

Créer son entreprise n’a rien de facile, encore plus quand on est une femme. L’association Créez comme elles entend encourager l’entrepreneuriat féminin.

Le 5 février, la secrétaire d'État aux Droits des femmes, Pascale Boistard, a signé un accord visant à favoriser la création d'entreprises par des femmes. L'objectif : atteindre les 40 % de femmes entrepreneurs d'ici 2017. Elles sont aujourd'hui moins de 30 % et une seule entreprise innovante sur dix est dirigée par une femme.

Dans le Sénonais, un groupe de femmes entrepreneurs n'a pas attendu l'initiative de l'État pour donner naissance à une association - Créez comme elles - dont l'ambition est de lever les freins à la création d'entreprise par les femmes. S'inspirant de l'expérience de sa grande sœur troyenne (née en juillet 2007), ce cercle de créatrices d'entreprises se réunit tous les mois, depuis un an, dans une salle de la MJC à Sens, afin de jeter les bases du premier réseau de femmes entrepreneurs dans le Sénonais.

« Rompre l'isolement »

« Depuis, quatorze adhérentes ont intégré le réseau. On ambitionne de doubler ce chiffre dans un an, relève Magalie Conduteau, 36 ans, responsable de l'antenne sénonaise et coach en développement personnel et professionnel à Sens. Ce sont des chefs d'entreprises, mais aussi des femmes porteuses d'un projet de création ou de reprise d'activité. »

Forte de cette montée en régime, l'association a décidé d'officialiser son existence. La cérémonie s'est tenue, hier soir, dans les locaux de la Chambre des métiers et de l'artisanat, à Maillot. Conciliant vie privée et professionnelle, ces femmes ont des parcours et des profils très différents. Mais toutes expriment le besoin de sortir de la solitude du créateur. « Le mot d'ordre, c'est oser. Assumer sa condition féminine et son statut de chef d'entreprise. Et aller de l'avant », relève Sophie Boudarel, 45 ans, généalogiste familiale professionnelle à Paron.

Les Assises de l'entrepreneuriat en avril 2013 avaient mis en lumière que « les femmes rencontraient davantage de difficultés que les hommes à se créer un écosystème entrepreneurial, à cultiver leur réseau professionnel ». La table ronde avait aussi tiré comme enseignement que « passé le scepticisme des femmes dans ce domaine, elles réussissaient généralement mieux que leurs homologues masculins ». D'où la préconisation « d'un accompagnement renforcé pour tendre vers un entrepreneuriat féminin complètement décomplexé ». L'association Créez comme elles joue à plein cette fonction. « À l'intérieur du réseau, je me sens épaulée. En solidarité, convient Élodie Choisi, 32 ans, créatrice de bijoux dont l'atelier est implanté à Montereau-fault-Yonne (77). Après chaque réunion mensuelle, je repars rassurée, déterminée. J'ai le sentiment d'avancer plus vite dans mon projet. »

Apprendre à entreprendre

Confiance en soi, esprit d'initiative, être en questionnement permanent et en humilité : des mots qui reviennent sans cesse dans les propos de femmes qui disent aujourd'hui « ne plus avoir peur de prendre la posture du chef d'entreprise ». « Les freins à la création d'entreprise sont souvent ceux que l'on se met soi-même, nuance Dorothée Leymari, 58 ans, artiste-peintre à Sens. Au sein du réseau, on se nourrit du vécu et de l'expérience de chacune. On acquiert davantage de conviction pour, au final, faire que nos entreprises fonctionnent et grandissent. »

En plus d'accompagner les premiers pas des jeunes créatrices et de proposer des ateliers sur les techniques de management ou de communication, l'association entend aussi intervenir dans les collèges et les lycées.

Courriel : contact89@creezcommeelles.com.

Visualisez l'article ici : http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/senonais...

Franck Morales